YAK
CSS Drop Down Menu by PureCSSMenu.com

Ecorégions Marines de Yakoutie


Généralités

La Yakoutie dispose d'une façade maritime de plus de 4000 km, située au-delà de 72° Nord, dans l'Océan Glacial Arctique. Cette importante zone maritime correspond à deux écorégions marines qui présentent de nombreux points communs en raison d'une grande similitude de climat et de salinité.

L'importance des apports d'eau douce par les nombreux fleuves qui s'y déversent a pour effet de réduire la salinité ce qui permet à la faune des poissons d'eau douce d'utiliser la bordure marine. Cela a aussi pour effet d'abaisser la température de prise en glace de l'eau de mer, créant une banquise qui empêche la navigation d'octobre à juillet.

Ces deux écorégions, qui appartiennent au biome arctique, sont la Mer de Laptev (20016) et la Mer de Sibérie orientale (20015).

Pour plus d'information sur les écorégions marines suivre ce lien.



  • Affichage des écorégions

    Afficher la limite
    Afficher l'écorégion marine de la Mer de Laptev (ERF608)
    Afficher l'écorégion marine de la Mer de Sibérie orientale (ERF609)
    Data provided by the MEOW Marine Ecoregions Of the World Copyright 2007 by The Nature Conservancy and World Wildlife Fund, Inc. All Rights Reserved.

Les écorégions marines de la Yakoutie


  • Ecorégion marine de la Mer de Laptev

    Superficie : 700.000 km2.
    Profondeur moyenne : 55 m.
    Limites : Cette écorégion est limitée par les méridiens 102° E à 141° E.
    Fleuves associés : Léna (Ле́на), Khatanga (Хатанга)), the Anabar (Анабар), the Olenyok or Olenek (Оленёк), the Omoloy (Омолой) and the Yana (Яна).
    Plus d'infos sur le site d'Encyclopedia of Earth : Ecorégion de la Léna (id 608)
  • Ecorégion marine de la Mer de Sibérie orientale

    Superficie : 936.000 km2.
    Profondeur moyenne : 45 m.
    Limites : Cette écorégion est limitée par les méridiens 141° E à 180° E.
    Fleuves associés : Indigirka (Индиги́рка), Alazeya (Алазея), Ujandina, Chukochya, Kolyma (Колыма́).
    Plus d'infos sur le site d'Encyclopedia of Earth : Ecorégion de la Kolyma (id 609)

Eléments communs à ces deux écorégions marines

Poissons

Environ 39 espèces de poissons fréquentent ces environnements souvent saumâtres. Parmi eux, l'ombre arctique хариус восточносибирский (Thymallus arcticus) et des ombles (Coregonus sp.) comme le muksun (Coregonus muksun), le Corégone tschir, чир (Coregonus nasus), le cisco sardinelle, ряпушка сибирская (Coregonus sardinella) (2800 t), le Cisco arctique, омуль (Coregonus autumnalis) (3800 t), le cisco de Behring беринговоморский омуль (Coregonus laurettae).
On trouve également l'éperlan polaire (корюшка), la morue boréale, вахня (Eleginus gracilis), la morue polaire, треска полярная (Boreogadus saida), les flétans et l'omble arctique, арктический голец (Salvelinus alpinus).

Oiseaux

Les écorégions marines arctiques sont fréquentées par de nombreuses espèces d'oiseaux de toundra comme le bécasseau violet (Calidris maritima) et d'autres limicoles. Le bernache cravant (Branta bernicla), la harelde kakawi (Clangula hyemalis) et de nombreux eiders vivent en colonies sédentaires sur les iles et les rivages.
Les oiseaux côtiers comprennent de nombreuses mouettes (mouette blanche, tridactyle, de Ross) et goélands (Goéland bourgmestre), des sternes, le Fulmar boréal (Fulmarus glacialis), ainsi que des prédateurs comme les skuas.
Parmi les oiseaux plongeurs, on compte des plongeons (Gavia sp.), des cormorans, le mergule nain (Alle alle),le guillemot à miroir (Cepphus grylle), et les guillemots communs.

Mammifères

Les cétacés sont représentés en été par les bélougas (Delphinapterus leucas), les baleines boréales (Balaena mysticetus), les baleines grises (Eschrichtius robustus) et par le narval (Monodon monoceros).
Toute l'année, on trouve des pinnipèdes comme le phoque marbré (Phoca hispida), le phoque barbu (Erignathus barbatus), le phoque du Groenland (Pagophilus groenlandicus), le phoque annelé (Histriophoca fasciata) et le morse (Odobenus rosmarus).
L'ours polaire (Ursus maritimus) occupe la bordure côtière et la banquise, pouvant dériver au loin sur des icebergs.

Conservation de la biodiversité

La zone côtière de Yakoutie dispose d'un réseau d'aires protégées qui contribue à la sauvegarde des espèces animales (poissons, 32 espèces, oiseaux, 109 species, et mammifères,33 species) et végétales (402 espèces) ainsi que des milieux naturels : Chajgurgino, Medvezh'e Ostrova, Kolyma-Koren, Kytalyk, Omoloj, Yana Delta, Terpej-Tumus, Peschany Island, Lena Delta, Ust Lensky.

Prélèvements

La pêche et la chasse d'animaux marins (cétacés, pinnipèdes) est toujours pratiquée dans le cadre des activités traditionnelles et n'a qu'une importance locale.La pêche professionnelle concerne le saumon, le flétan et le crabe ainsi que de nombreux poissons issus des deltas et estuaires. Pour ces 2 écorégions, les prélèvement de poissons représentent annuellement : sardinelle (Coregonus sardinella) (2800 t), cisco arctique (Coregonus autumnalis) (3800 t), cisco de Behring (Coregonus laurettae) (2900 t), Corégone tschir (Coregonus nasus) (5300 t), Muksun (Coregonus muksun) (5100 t) et autres (7000 t).




Depuis le 13/07/2012, il y a eu : 242651 visites dont pour cette page.
Citation : Ecorégions Marines de Yakoutie, yakoutie.free.fr/milmar.php - © 2007 - 2017
Dernière modification le 25-11-2011 15:39:45