YAK
CSS Drop Down Menu by PureCSSMenu.com

Géographie de la Yakoutie

GEOGRAPHIE

Localisation


La Yakoutie est le plus grand sujet de la Fédération de Russie. Cette République est située à l'Est de la Fédération, entre les latitudes 105° et 165° Est. A 8 heures de vol de Moscou. Elle s'etend sur 2000 km du Nord au Sud et sur 2500 km de l'Est à l'Ouest.


Carte de localisation de la Yakoutie au sein de la Fédération de Russie
d'après Wikipedia





Carte interactive



Agrandir le plan


La Yakoutie est une immense région du Nord-Est sibérien. Son territoire s’étend sur 3,1 millions de kilomètres carrés, soit 18,2% de la superficie totale de la Russie et à peu près l’équivalent de la surface de l’Inde. La Yakoutie est bordée au Nord par l’Océan Glacial Arctique, s'étend au Sud jusqu'à environ 250 kilomètres de la Chine, et couvre d’Ouest en Est les bassins de cinq grands fleuves, l’Oleniok, la Léna, la Yana, l’Indiguirka et la Kolyma, soit l’équivalent de deux fuseaux horaires.

POWERED by


La capitale de cette République, Yakoutsk, se situe à environ 8 500 kilomètres à l'Est de Moscou, environ 2000 kilomètres au Nord-Ouest du Japon et environ 3000 kilomètres au Sud-Ouest de l'Alaska.

Située en zones arctique et sub-arctique, la Yakoutie est couverte de taïga sur 60% de sa surface en-deçà du cercle polaire, de taïga, de toundra boisée, de toundra et de zones montagneuses au-delà. Le pergélisol (ou permafrost, sol gelé en profondeur) occupe 95% de son territoire.

Le sous-sol de cette région est richissime en ressources minières précieuses et semi-précieuses, et avant tout en diamants : la Yakoutie en produit chaque année pour près de 12 millions de carats, ce qui repésente environ 99% de la production russe et 12% de la production mondiale. Elle produit également un quart de l'or et 100% de l'antimoine de la Fédération de Russie, de l'étain, du tungstène, du charbon, du gaz, etc.



Les fuseaux horaires


En raison de sa grande étendue en longitude (2500 km), la Yakoutie est divisée en 3 zones horaires.
UTC+10 : Heure de Yakoutsk ou YAKST, dans sa partie occidentale. Cette zone correspond aux Ulus situés à l'Ouest du fleuve Léna, ainsi qu'aux ulus à cheval sur ce fleuve.
UTC+11 : Heure de Vladivostok ou VLAST, dans sa partie centrale. Cela correspond à la plupart des ulus situés entre le 127° et le 140° de longitude Est.
UTC+12 : Heure de Magadan ou MAGST, dans sa partie orientale. Cela correspond à la plupart des ulus situés à l'Est du 140° de longitude Est.

Carte des fuseaux horaires de Yakoutie
Lokal_Profil [CC-BY-SA-2.5 (www.creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)], via Wikimedia Commons




Le pergélisol ou permafrost


Toute la partie terrestre de la Yakoutie est constituée de permafrost, c'est-à-dire de de sol gelé en permanence, hiver comme été.
L'épaisseur moyenne du permafrost est de 300 à 400 m. Par endroits, comme dans le bassin de la rivière Viluyi, il peut atteindre 1500 mètres...

Carte d'épaisseur du pergélisol en Yakoutie
D'après Ministère de l'Environnement de Yakoutie, modifié.




Le réseau fluvial


La Yakoutie est drainée par un important réseau fluvial : plus de 700 000 rivières et sept fleuves de plus de 800 km se jettent dans l'Océan Glacial Arctique. La longueur totale du réseau hydrographique dépasse 2 millions de km... Ces fleuves jouent un rôle essentiel en été, pour le transport de marchandises et de passagers. En hiver, après la prise en glace, ils constituent un réseau routier temporaire. Leur potentiel d'énergie électrique est estimé à environ 700 milliard de Kwt.


Carte hydrographique de la Yakoutie
Modifié, d'après Wikipedia

  • La Léna (Лeна)

    La Léna est le 7ème plus grand fleuve du monde pour son débit (16300 m3/sec) et le 12ème pour sa longueur (4400 km). Il prend sa source 12 km à l'ouest du lac Baïkal, à 1450 m d'altitude et se jette dans la mer de Laptev. Son bassin versant s'étand sur 2 490 000 km2. La Léna est prise dans les glaces d'octobre à juin. Le dégel est généralement accompagné de crues, souvent destructrice pour les agglomérations bâties sur ses rives (Mai 2011 : crue sur plus de 1000 km, inondation de Lensk, Nikolski, Krest-Kytyl et Yakoutsk -Darkylakh.

Photo satellite du delta de la Lena
Cliché NASA, Landsat 2000

Ses principaux affluents de la rive droite, en Yakoutie, sont l'Olekma et l'Aldan. La rive gauche reçoit le Niouïa et le Villiouï. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_cours_d%27eau_de_Russie)

  • Les affluents de la Léna

    L'Aldan (Алдан) parcourt 2273 km (bassin-versant de 729000 km2 ; débit : 5060 m3/s) et reçoit le Timpton, l'Outchour, le Maïa et l'Amga.
    L'Olekma (Олёкма) mesure 1436 km et draine un bassin-versant de 210000 km2, avec un débit de 1950 m3/s. Il reçoit la Tchara, affluent de 851 km de long.
    Le Niouïa (Нюя) s'étend sur 798 km, avec un bassin-versant de 36 100 km2. Il rejoint la Léna 85 km au Nord de Lensk.
    Le Villoui (Вилюй) court sur 2650 km(bassin-versant : 454 000 km2, débit : 1480 m3/s). Il reçoit le Tchona (802 km), le Tioung (1092 km) et la Markha (1180 km).
  • L'Olyenok (Оленёк, Өлөөн)

    Situé à l'Ouest de la Léna, ce fleuve de 2292 km prend sa source dans l'oblast de Krasnoyarsk, juste avant de pénétrer en Yakoutie. Il atteint la mer de Laptev par un delta. Son bassin d'étend sur 219000 km2, avec un débit moyen de 1210 m3/s.
  • La Kolyma (Колыма)

    Deuxième fleuve de Yakoutie (6ème de Russie) par sa longueur (2129 km), la Kolyma occupe un bassin versant de 643000 km2 réparti entre Yakoutie (environ 1/3), Tchoukotka et oblast de Magadan. Son débit moyen est de 4060 m3/s. Il se jette dans l'Océan Glacial Arctique par un delta. La Kolyma est franchie par 2 ponts et par un barrage en amont de Debin. Les 2000 km septentrionaux du fleuve sont accessible aux bateaux de commerce.
    L'Omolon rejoint la Kolyma peu avant son delta.
  • L'Indigirka (Индигирка)


    A l'Est de la Léna, le cours Nord-Sud de l'Indigirka se déroule sur 1726 km, dans un bassin versant de 360000 km2. Il prend sa source dans les Monts Khalkan et se jette dans la mer de Sibérie orientale par un delta. Son débit moyen est de 1850 m3/s. Affluents : la Moma, le Selenyakh, le Khastakh.
  • L'Alazeya (Алазея)


    Après un cours de 1590 km, l'Alazeya se jette, par un delta, dans la mer de Sibérie orientale. Son bassin versant occupe 64700 km2 ; son débit moyen est de 320 m3/s.
  • L'Anabar (Анабар)


    L'Anabar se jette dans la mer de Laptev, au fjord de l'Anabaraprès un parcours de 939 km. au même endroit se jettent l'Ouele et la Souolama que l'on considère soit comme des affluents soit comme des fleuves. Le bassin versant de l'Anabar occupe 100000 km2 et son débit moyenest de 498 m3/s. La seule localité notable traversée par l'Anabar est Saskylakh, 200 km en amont du fjord.
  • La Yana (Яна)


    La vallée de la Yana se situe entre celles de la Léna et de l'Indigirka. Après un cours de 1490 km, la Yana se jette dans la baie d'Ianski (mer de Laptev) par un important delta.Son bassin versant ets de 238000 km2 et comporte plus de 40000lacs. Son débit moyen est de 1021 m3/s. La Yana traverse Verkhoïansk et Batagaï.



Les montagnes


Le relief de la Yakoutie est constitué de trois ensembles orographiques : les massifs de Verkhoyansk, de Chersky et de Stanovoi. Ils occupent près de la moitié de la surface de ce pays.


Carte orographique de la Yakoutie
Modifié, d'après Wikipedia



  • Les Monts de Verkhoyansk


    Les Monts de Verkhoyansk constituent le plus grand massif montagneux de Yakoutie. Ils sont situés à l'Est du fleuve Léna et parallèlement à son cours. Ils forment un grand arc de cercle, sur plus de 1000 km, depuis la mer d'Okhotsk à la mer de Laptev. Leurs sommets atteignent 2480 m. C'est la région la plus froide de l'Hémisphère Nord. Ces montagnes sont riches en charbon, argent, plomb et zinc.
  • Les Monts de Chersky


    Les Monts de Chersky se développent à l'Est des Monts de Verkhoyansk, entre les fleuves Yana et Indigirka, se prolongeant dans l'oblast de Magadan. On y trouve les points culminants de Yakoutie avec le Pic Pobeda (3,003 m) et le Pic Mus-Khaya (2959 m ou 3,011 m). Nommé d'après un explorateur polonais du 19ème siècle (Ivan Chersky).
  • Les Monts de Stanovoi


    Les Monts de Stanovoi s'étendent au Sud de la Yakoutie. C'est une chaine de relief qui relie le lac Baïkal à la mer d'Okhotsk.Elle mesure près de 750 km de long et culmine au Mont Skalisty (2482 m). Les sources de la Léna sont situées dans ce massif qui sépare les bassins de l'Amour et de la Léna.
  • Les glaciers


    Dans les Montagnes de Yakoutie, 485 glaciers ont été répertoriés. Ils couvrent une superficie totale de 413 km2. Ces glaciers constituent une réserve d'eau douce d'environ 2000 km3.




Les lacs


La Yakoutie est le royaume des lacs. On compterait plus de 700 000 lacs, de taille généralement petite, sur le territoire de la République. Il s'agit de la plus grande fréquence de lacs au monde, avec 2,4% de sa surface terrestre occupée par des lacs (contre 1,8% en moyenne mondiale). La superficie totale des lacs de Yakoutie occupe 70 844 ha. La plus part sont de petite taille (moins de 100 ha).

On distingue des lacs d'origine glaciaire, dans les vallées et les dépots morainiques des Monts de Verkhoyansk (comme le Lac Billyakh — profondeur moy. : 8 m, max : 25 m — et le Lac Yana). Les lacs de toundra se développent dans les zones de plaine, ils sont petits et très nombreux.
Les plus grands lacs sont :
  • Mogotoyevo Lake le plus grand lac de Yakoutie, avec 323 km2 (environ 34 km x 15 km)
  • Nedzheli Lake : 119 km2
  • Nerpichye Lake : 237 km2
  • Ozhogino Lake : 157 km2
  • Vilyuyskoye Reservoir est un lac de barrage sur le Villiou.i

  • Le plus profond est le lac Sebyan-Kyuyel dans l'ulus de Kobyasky : 137 m



    Les Îles de l'Océan Glacial Arctique


    Les côtes de Yakoutie sont bordées par l'Océan Glacial Arctique, avec à l'Ouest la mer de Laptev et à l'Est la mer de Sibérie orientale. Ce sont les mers les plus froides de l'Hémisphère Nord, prises dans les glaces 9 à 10 mois par an.


    Carte des îles Yakoutie
    Modifié d'après Wikimedia Commons



    L'Archipel de Nouvelle Sibérie : Новосиби́рские острова, Novosibirskie ostrov.

    Latitude : 75° 50’ N.
    Longitude : 137° 32’ E. Il s'agit d'une vingtaine d'îles situées entre la mer de Laptev et la mer de Sibérie Orientale.

    L'archipel est divisé en trois groupes d'îles :

    Au sud, le groupe des Lyakhovskye islands (Great Lyakhovsky Island, Little Lyakhovsky Island, Stolbovoy Island) occupe 6095 km2. Découvertes par Ivan Lyakhov en 1773.

    Au milieu, le groupe des Anzhu Islands (Kotelny Island, Faddeyevsky Island and Bunge Land, Belkovsky island, Novaya Sibir) s'étend sur 29000 km2. Découvertes en 1820 par Pyotr Anjou, descendant de protestants français de la province d'Anjou.

    Au Nord, les De Long islands (Bennett Island, Henrietta Island, Jeannette Island, Zhokhova Island, Vilkitskogo Island) ne représentent que 228 km2. Découverte en 1879 par le Lieutenant George Washington DeLong de l'USNavy.
    L'île Henrietta est la terre la plus septentrionale de Yakoutie (77° latitude N). Ces îles abritent de remarquables gisements d'os et d'ivoire fossile du Pléistocène.



    Expédition 2005



    POWERED by




    Depuis le 13/07/2012, il y a eu : 236525 visites dont 32767 pour cette page.
    Citation : Géographie de la Yakoutie, yakoutie.free.fr/geograph.php - © 2007 - 2017
    Dernière modification le 13-07-2012 11:24:57