CSS Drop Down Menu by PureCSSMenu.com

PEUPLEMENT en YAKOUTIE...

Les Evenks


Parmi tous les peuples de la zone sibéro-boréale, les Evenks sont probablement le groupe le plus éparpillé d’un point de vue spatial, puisqu'ils y sont présents des steppes du sud à la toundra arctique, et du bassin de l’Iénisséï au Primorié. Ils forment aussi le groupe le plus nombreux après les Nénètses, devant les Tchouktches.



D’un point de vue linguistique, les Evenks sont apparentés aux Evènes, Nanaïs, Oultches, Oudégués, Néguidales, Orotches et Oroks. Tous ces peuples forment le groupe toungouso-mandchou inclu dans la mégafamille altaïque.

L’origine des Toungouses (nom donné à la fois aux Evenks et aux Evènes jusqu'à la Révolution) a fait l’objet de nombreuses théories, élaborées depuis le siècle dernier par d’éminents spécialistes tels que W. Jochelson, S.M. Shirokogoroff, A.M. Zolotarev, B.O. Dolgikh, M.G. Levin, G.M. Vasilievitch, V.A. Tugolukov, et d’autres. Si le berceau originel de ces peuples reste un sujet de désaccord (Mandchourie, nord de la Chine, région du Baïkal ?), il a en revanche été établi que les ancêtres des Toungouses l’ont quitté au début du premier millénaire pour s’infiltrer en Sibérie, débutant une longue migration à travers la taïga, vers le nord du continent asiatique. Selon A.P. Okladnikov, cette migration a eu deux moteurs essentiels : tout d’abord la domestication du renne dès le Vème-VIe siècles qui a, selon l’expression de Tan-Bogoraz, "donné des ailes à ces tribus"; puis, la pression agressive des peuples de la steppe et surtout, à partir du Xe siècle, l’invasion du bassin du Baïkal par des tribus venues de Mongolie.

Les Toungouses ont fait leur apparition en Yakoutie vers le XIIe siècle, et ont d’abord investi la région du Viliouï, d’où ils ont gagné la Nizhniaïa Toungouska et l’Olenëk.

D’autres groupes ont essaimé en direction du nord-est, parvenant dans la zone de toundra, et vers l’est - atteignant le littoral de la mer d’Okhotsk.

Au cours de ce processus, les populations toungouses ont partiellement assimilé, partiellement repoussé vers le nord-est les populations aborigènes - Youkaguirs, Koriaks, Tchouktches. Il semblerait qu’au cours de ce processus, la langue toungouse ait prévalu, tandis que leurs descendants adoptaient la culture des chasseurs-pêcheurs de la taïga et héritaient du type anthropologique des Paléoasiates.

Finalement, au cours des siècles, ces mélanges de population dans l'est de la Yakoutie ont donné lieu à une différenciation des Toungouses en deux groupes ethnographiques distincts : les Evenks et les Evènes.

413991 visites depuis le 13/07/2012, dont 1978 pour cette page.
Citation : Yakoutie, joyau sibéro-boréal, yakoutie.free.fr/Evenks.php - © 2007 - 2024
Dernière modification le 15-05-2018 09:22:53